Troubles d'origine alimentaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Troubles d'origine alimentaire

Message par françois s le Mar 20 Oct - 0:45

Peu nombreux, quelques troubles peuvent résulter de problèmes d'alimentation.
Si certains troubles comme la diarrhée peuvent aussi être les conséquences d'infections parasitaires ou bactériennes, ces cas particuliers ne relèvent pas des troubles d'origine alimentaires.



Troubles du comportement alimentaire


Il s'agit de troubles dont l'origine reste floue. Souvent associée à des carences alimentaires, elles sont aussi de plus en plus souvent liées à des causes psychiques (ennui, stress) ou à de mauvaises conditions de maintenance (manque d'entretien, surpopulation)


L'avalure (ou boulimie)


Les oiseaux qui en sont victime sont généralement maigres alors qu'ils se nourrissent sans cesse.
Ce trouble peut provoquer des complications au niveau du système digestif. Il est nécessaire de fournir une alimentation légère en réduisant fortement tout apport de graines oléagineuses pour éviter ces complications.


Picage


Le picage est souvent associé à des carences en vitamines, minéraux ou protéines, c'est pourquoi il est mentionné ici.
Il trouve plus probablement sa source dans d'autres paramètres. Surpopulation, ennui, manque d'hygiène.


Troubles digestifs


Indigestion ingluviale


Accumulation d'aliments dans le jabot.
Donner une goutte d'huile (huile de foie de morue, de ricin ou de table) et masser légèrement le jabot peut suffire pour règler le problème. Dans les cas les plus graves, l'intervention d'un vétérinaire peut-être nécessaire.


Diarrhée


Souvent due à des aliments avariés ou de la verdure fermentée ou procurée en trop grande quantité.
Privilégier l'alimentation sèche et ajouter un peu de charbon de bois à la pâtée sèche.
De l'eau de riz peut également être donnée.


Ventre rouge ou échauffement


Forme de constipation caractérisée par un ventre rougeâtre et gonflé. Trouve son origine dans un excès de pâtée à l'oeuf, de chenevis ou d'avoine décortiquée.
Un peu d'huile et un apport de verdure fraîche contribuera à améliorer l'état de l'oiseau.


Maladie nutritionnelles


Obésité


Conséquence d'une nourriture trop riche et d'un manque d'excercice. (cage trop petite, perchoirs trop nombreux ou surpopulation)


Surcharge graisseuse du foie


Consécutive à un excès de graisses dans l'alimentation et à un manque d'exercice.
Le ventre de l'oiseau est gonflé et le foie apparaît comme une masse jaunâtre.
Le foie peut s'engraisser au point de provoquer des problèmes respiratoires, des constipations et alourdir l'oiseau suffisamment pour entraver le vol.
L'hypertrophie du foie est difficile à traiter, car souvent constatée trop tard.
Remarqué précocement, un régime sans graisses (suppression des pâtées et des graines oléagineuses - chènevis, oeillette, navette, lin, niger) associée à de la verdure et de l'exercice peut permettre à l'oiseau de se remettre.


Goutte


Provoquée par un excès de protéines.
Peut être viscérale et dans ce cas rapidement mortelle ou
articulaire avec des déformations des articulations
Fournir une alimentation légère et verdure + carottes rapées et bain de pattes dans une infusion de guimauve tiède.


Carences en vitamines


Peuvent être la cause de nombreux soucis de santé


Vitamine A : cécité, problèmes de croissance, stérilité et mortalité dans l'oeuf
Vitamine B1 : troubles nerveux, paralysies
Vitamine B6 : infections occulaires
Vitamine B12 : trouble de la reproduction et de la croissance, anémie
Vitamine C : manque de résistance aux maladies.
Vitamine D : rachitisme (déformation et raccourcissement des os longs)
Vitamine E : troubles de la reproduction et troubles nerveux
Vitamine K : hémorragies (une carence en vitamine K peut être causée par la présence de résidus de raticides (anti-coagulants) utilisés
pendant la culture ou le stockage des graines)
Vitamine PP : retard de croissance, arthrite, mauvaise pousse des plumes



Tous ces troubles se rencontrent assez rarement heureusement. Si l'alimentation qui est fournie est de bonne qualité (les graines vendue aujourd'hui le sont généralement - même si des accidents peuvent arriver (mauvais stockage d'un lot par exemple) et variée avec un apport régulier de fruits, verdure et complément d'origine animale pour les protéines (pâtées au oeufs ou aux insectes) sans excès, on échappe à la plupart de ces problèmes.
Le seul que je mettrai particulièrement en évidence est l'hypertrophie graisseuse du foie.
C'est celui que j'ai le plus rencontré (avec trente ans de recul), particulièrement chez les estrildidés qui passent beaucoup de temps en petite cage. J'ai constaté le cas chez le Diamant de gould dans certaines animaleries dont le stock d'oiseau ne tourne pas suffisamment ( les oiseaux restent alors plusieurs semaines dans les cages de ventes) ou chez le Moineau du Japon lorsqu'il passe une trop longue période dans une petite cage d'élevage
C'est pourquoi, je préfère limiter à 2 couvée par an pour réduire le temps passé en cage d'élevage.


Sources :
"Bien nourrir ses oiseaux" - Encyclopédie Intégrale - ed. Tyrol / Nathan
"Oiseaux de cage" M. Legendre - ed Boubée et cie
"Oiseaux de cage et de volière" Coll. Animaux domestiques - ed Artémis
_________________
avatar
françois s
Admin
Admin

Messages : 1301
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 50
Localisation : Jemeppe sur Meuse

http://mapassiondesoiseaux.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles d'origine alimentaire

Message par Win Dler le Mer 21 Oct - 15:24

Merci François
avatar
Win Dler
Moinelet
Moinelet

Messages : 499
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 62
Localisation : Dizy le Gros Aisne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum